Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /


Tout a démarré au début des années quatre-vingt-dix par une vision angoissante, celle de soldats américains, d’une embuscade dans la jungle vietnamienne, et d’un des marines interprété par Michael J. Fox qui se retrouve à moitié enseveli dans une galerie souterraine, les jambes balayant le vide. À l’époque, Michael J. Fox est resté dans mon imaginaire l’adolescent qui se fait appeler Marty McFly dans la saga des Retour Vers le Futur (Back to the Future). C’est alors terrifiant pour moi de le voir dans cette posture…

Des années passent, je deviens un adolescent cinéphile et commence à être obsédé par cet extrait. Qu’est-ce que c’était ? Parallèlement, je découvre un film fantastique, Carrie (1977), dans ce qui s’appelait les « Jeudis de l’Angoisse » sur M6. C’est le coup de foudre. La mise en scène audacieuse, imaginative et osée du cinéaste me fascine ! D’autres films du même réalisateur suivront, à commencer par le véritable déclic, Body Double (1984). Je sais alors que je ne tiens pas n’importe qui, c’est LE metteur en scène qui m’intéresse, me correspond le plus en matière de style visuel et d’intrigues…

Je découvre sa filmographie d’un trait, dépensant mon temps et mon argent pour aller chercher ses perles rares. Un jour, je tombe sur la jaquette de la VHS d’Outrages (Casualties of War, 1989) dans un vidéoclub, avec Michael J. Fox. Je comprends que c’est ce film-là que je cherche depuis longtemps, et en regardant de près le nom du réalisateur, je m’aperçois qu’il s’agit de Brian De Palma.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Brian De Palma, le Virtuose du 7ème Art
  • : Blog consacré au réalisateur américain. Critiques de films, chroniques, infos, photos et actu. Créé et actualisé par Romain Desbiens.
  • Contact

Recherche

Archives